Nouméa, plus grande ville francophone d’Océanie
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 3 autres abonnés

Nouméa, plus grande ville francophone d’Océanie

nouméaNouméa est la plus grande ville et le capitale de la Nouvelle Calédonie, située sur l’île principale de la Grande Terre. C’est l’une des capitales du Pacifique les plus occidentalisés.

Bien qu’elle dispose de belles plages et de demeures coloniales, ce n’est pas encore une importante destination touristique. Mais cela s’explique en partie du fait que l’anglais est peu appris et parlé, ici. Le touriste ne connaissant pas un minimum de français risquera d’être perdu sachant qu’en plus le français parlé par les Kanaks est beaucoup plus difficile à comprendre que le français métropolitain.

La plupart des attractions touristiques à Nouméa sont fermées le lundi et ouvertes tous les autres jours. Elles comprennent le Musée de la Nouvelle-Calédonie, le Centre Culturel Tjibaou , le Musée de la ville de Nouméa, le Musée de l’Histoire Maritime, l’Aquarium des Lagons et la Baie des Citrons.

La Nouvelle-Calédonie est le foyer de l’un des plus grands lagons dans le monde. Donc naturellement les sports nautiques sont très populaires. Un grand nombre d’activités nautiques sont praticables à deux pas du centre-ville (plage de l’Anse Vata notamment). Elles comprennent la planche à voile, le snorkeling, l’ascension du parc Ouen Toro, la plongée sous-marine…

Des excursions vous permettent de découvrir la faune et la flore exceptionnelles de Nouvelle-Calédonie (avec notamment une présentation de la barrière de corail, la deuxième plus grande du monde).

Vous pouvez aussi aller voir :

-Le phare Amédée, un îlot à quelques kilomètres de Nouméa accessible facilement en bateau (se renseigner au port Moselle). Cet îlot paradisiaque est également accessible avec le club de plongée Amédée Diving.

-L’îlot aux Canards, à quelques encablures seulement de la plage de l’Anse Vata, accessible en bateau-taxi directement depuis la plage (possibilité de restauration sur place).

-Poe Beach, une magnifique plage de sable blanc près de Bourail à 2 heures de voiture au nord de Nouméa.

-Yaté, des criques et des rochers coralliens, à 1 heure de voiture à l’est de Nouméa.

-Le circuit du Grand Sud, les pistes rouges des mines à ciel ouvert, un circuit de quelques heures de voiture (Nouméa-Yaté et retour par Goro), accessibles facilement même aux voitures.

-L’île des Pins : accessible depuis Nouméa, même pour une journée, en avion (aéroport de Magenta) ou en bateau (port Moselle).

La ville dispose d’un aereport(Nouméa-Magenta) à 4 km du centre-ville, qui dessert tous les vols intérieurs au sein de la Nouvelle Calédonie, telles que les îles Loyauté (Maré, Lifou, Tiga, Ouvéa), de l’île des pins au sud aux iles Belep dans l’extrémité nord de la partie continentale ainsi que Koné, Koumac, sur la côte ouest et Touho sur la côte est.

Il y a aussi l’Aéroport de Nouvelle-Calédonie , à Païta à 52 km au nord-ouest de Nouméa. Des vols réguliers sont disponibles de Tokyo avec Aircalin (la Nouvelle Calédonie est très prisée par les japonais). Air New Zealand et Qantas desservent aussi l’aéroport. Il y a également des vols à partir de diverses nations du Pacifique (Vanuatu, les Fidji, les autres territoire français).

 

Laisser un commentaire

Google+